↑ Return to Les demandes

Lettre ouverte aux sportifs participants aux Jeux Olympiques à Sochi en 2014

 Le Comité du 6 mai publie la lettre ouverte aux sportifs participants aux prochains Jeux Olympiques à Sochi pour les informer de la répression exercée dans notre pays contre les militants civils, notamment de “l’affaire du 6 mai”. Beaucoup de gens à l’etranger (et, d’ailleurs, en Russie) sont certains que les poursuites contre tous « les prisonniers de la Bolotnaïa » ont été arrêtées en vertu de l’amnistie. Pourtant la réalité est bien loin de là. C’est pourquoi nous vous demandons de diffuser cette lettre ouverte le plus largement possible, d’en faire connaître les medias, les sportifs et leurs associations. Les gens ont le droit à la vérité pour élever leur voix à la défense des innocents persécutés.

Madame, Monsieur,

Nous vous écrivons au nom du Comité du 6 mai pour vous faire part des violations des droits de l’homme qui se produisent en Russie. Notre association a pour objet l’enquête publique, objective et scrupuleuse des événements du 6 mai 2012 à la place Bolotnaïa à Moscou, et la défense des personnes poursuites en justice suite à ces événements.

En réalité la soi-disante « affaire de la Bolotnaïa » est une tentative honteuse des autorités visant à supprimer les libertés civiles dans notre pays, ouvertement, en plein jour. La grande partie de la population est trompée par la propagande officielle, c’est pourquoi nous avons besoin de votre solidarité. Nous comprenons bien que la préparation aux Jeux Olympiques vous prend beaucoup de temps et de forces. Et pourtant, lorsque l’injustice se fait droit ici-bas, chacun a la possibilité, a le droit de se dresser contre.

En février 2014 vous prendrez part aux Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi. Bien sûr, ce sera un événement majeur dans la vie sportive de la planète. Et tout sportif doit être fier d’y participer !

Mais nous tenons à vous informer qu’en Russie actuelle les Jeux Olympiques dont la préparation a demandé des sommes énormes, semblent un outrage à la population appauvrie et humiliée. Le pays où les vieux qui ont travaillé toute leur vie, vivent souvent en misère, où les bandits les jètent dans la rue et paient la protection de la police, où dans certaines régions les gens n’ont pas de nécessaire, de l’eau et de l’électricité, – ce pays, disons-nous, n’a pas de droit de verser des sommes énormes d’argent aux compétitions sportives. Mais la population de la Russie est vulnerable non seulement de point de vue sociale, elle est sans défense face à l’arbitraire judiciaire. « L’affaire de la Bolotnaïa » en est un exemple frappant.

La fraude électorale grossière a eu lieu lors des élections parlementaires le 4 décembre 2011 et des élections présidentielles en mars 2012. Ce qui a provoqué de grandes manifestations de contestation. Une de ces manifestations, « la marche des millions », s’est tenuе le 6 mai 2012. Les autorités ont sciemment barré la route à la colonne de quelques 75 mille de personnes en provoquant ainsi l’affrontement entre les manifestants et la police. Sur l’ordre d’en-haut, les policiers arrêtaient les citoyens paisibles en masse, les frappaient cruellement sans distinction. Parmi les représentants des forces de l’ordre, personne n’a été interpellé pour les blessures faites aux manifestants. Par contre, depuis la fin mai 2012, on s’est mit à arrêter les citoyens qui avaient participé à la manifestation légale du 6 mai. Dans le cadre de l’affaire sont prevenues 16 personnes dont 8 ont comparu devant le tribunal et leur procès dure jusqu’ici. 11 personnes sont en prison bien que certaines d’elles soient gravement malades et aient de petits enfants ; 3 personnes sont déjà condamnées à la réclusion.

Le procès est marqué par les violations grossières des droits des accusés. Ces derniers et leurs défenseurs sont souvent interrompus par la juge qui leur coupe la parole, ils ne peuvent pas obtenir les copies des procès-verbaux, l’enregistrement vidéo des audiences est interdit, l’accès au public limité. Pour protester contre ces violations, un des accusés, le savant âgé Sergueï Krivov a tenu la grève de la faim pendant 65 jours. Tout ce temps-là il devait comparaître devant la justice ; et quand il tombait en défaillance, la juge refusait toujours d’appeler le SAMU.

Le tribunal a conclu à la démence d’un autre prevenu dans cette affaire, Mikhaïl Kossenko qui est condamné aux horreurs d’une psychiatrie répressive fameuse depuis l’époque soviétique. Bien que cet homme soit vraiment malade, il est responsable de ces actes. Il attend d’être mis en hôpital psychiatrique suite à une accusation non fondée. Il existe un vidéo (mis en ligne) qui prouve définitivement : Mikhaïl n’a pas commis le délit qu’on lui impute.

Les conditions de détention des prevenus dans « l’affaire du 6 mai » sont mauvaises : les lettres adressées à eux censurées, les soins médicaux irréguliers, les cellules sales et froides, les personnes accusées de participer à une action politique sont incarcérées avec les voleurs et les assassins. Les détenus sont transférés au tribunal dans la même voiture que les malades de phtysie, avant le jugement on les entasse dans de petites cellules, où les policiers les frappent souvant. Les jours de l’audience les accusés touchent une ration sèche pour le déjeuner, avant de rentrer en prison, il doivent subir des fouilles humiliantes. De pareilles conditions imposent des souffrances pénibles pour les personnes saines, et que dire des malades ?! Vladimir Akimenkov qui est malvoyant, a eu l’acuité visuelle diminuée en prison. Artème Savelov souffre d’un bégaiement persistant, néanmoins on l’accuse de scander les slogans. Denis Loutskevitch a participé pour la premiere fois à une manifestation, il a voulu défendre une fille contre la police et a été cruellement battu. Ils sont tous innocents. Et malgré la pression sur eux, ils tiennent ferme et nient ce qu’on leur impute.

Il est à noter que « l’affaire de la Bolotnaïa » n’est pas le seul exemple d’une violation grossière des droits de l’homme en Russie. Vous avez certes entendu dire du sort qu’ont subi les membres du groupe « Pussy Riot », Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina, aministiées après avoir passé de longs mois en prison, seulement pour interpréter dans l’église une chanson défavorable à Poutine. Taïssia Ossipova, militante de l’organisation d’opposition « Autre Russie » qui souffre du diabète et a un petit enfant, est condamnée à 8 ans de réclusion, bien que l’accusation semble non fondée… On peut citer bien d’autres exemples.

Madame, Monsieur, vous devez vous rendre compte dans quel pays allez-vous. Les autorités de la Russie ont beau dire qu’elle fait partie de la communauté internationale. Mais la réalité leur donne tort. A vous de juger… Est-ce que l’Etat où les droits de l’homme et les libertés sont systematiquement violés, peut avoir l’honneur de recevoir des Jeux Olympiques ? Nous ne vous proposons pas de renoncer à participer aux compétitions, car nous avons de respect profond pour votre travail. Mais nous vous demandons d’exprimer votre solidarité avec les prisonniers innocents victimes du régime autoritaire par tel ou tel moyen, par exemple, en portant un t-shirt ou un badge avec l’inscription « Liberté aux prisonniers su 6 mai ! », en faisant des déclarations pour les médias etc. Pour en savoir plus, consultez notre site web : 6may.org

Exprimez votre protestation contre l’injustice et l’arbitraire ! Le pays au seuil de la dictature a besoin de votre solidarité.

Bien cordialement,

2 commentaires

  1. Oleg

    Хорошо бы опубликовать это обращение в хорошем переводе на разные языки. А то получается, что только к российским спортсменам обращение, которые и сами во многом – заложники

  2. Gafas Oakley Polarizadas

    But watch out, because the Oakley’s Gascan Sunglasses offers its best yet! Its polarized lenses are made with such uncompromising standards that they were named favorites among the Navy SEALs. Although originally created for world-class athletes only, it is now available in the mass market. Better still, you can order it for prescription-based! For anyone who rides on the dangerous lines, you’d definitely want these oakley sunglasses cheap as the ultimate companion.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>