↑ Return to 6 mai!

Soutenez les prisonniers du 6 mai!

Aujourd’hui 27 personnes sont en prison russe et mises en examen, accusées de participation aux « émeutes » du 6 mai 2012. Elles sont en attente des jugements injustes qui pourront bien les condamner à de longues années de réclusion.

Quel est leur « crime » ?

Le 6 mai 2012, à la veille de l’inauguration de Poutine, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Moscou. C’était déjà la 7ème manifestation paisible de masse depuis le commencement de la vague de protestation dont la fraude électorale grossière de décembre 2011 avait servi de prétexte. Les gens descendaient dans la rue pour protester contre le régime autoritaire, la corruption, l’arbitraire, pour se reclamer les droits et libertés humains fondamentaux. Plusieurs forces politiques prenaient part au mouvement aux revendications démocratiques, mais la grande masse des protestataires était formée des militants sociaux sans parti, des travailleurs, des jeunes.

Le 6 mai sans crier gare les CRS ont barré l’accès au lieu du meeting légal à la place Bolotnaïa et provoqué la presse. Puis la police a déclaré le meeting annulé et attaqué les manifestants, les matraques et les boucliers à la main. Près de 600 personnes ont été illégalement arrêtées, nombre d’elles a passé la nuit dans les bureaux de police, plusieurs dizaines ont été blessées, des centaines et des milliers traumatisées, choquées, bouleversées par ce qui s’est passé.

Pourtant ce ne sont pas les policiers qui ont fait l’objet d’une poursuite pénale, mais les manifestants, présumés coupables des prétendues « émeutes ». Ainsi à la protestation contre la fraude politique les autorités ont riposté par une nouvelles mensonge grossière : elles ont nommé des agresseurs innocents et leurs victimes coupables.

27 manifestants ont été mis en accusation, 17 d’entre eux sont en prison, choisis au hasard parmi les dizaines de milliers de personnes qui étaient descendues dans la rue le 6 mai. Leur seul « crime » était de participer de plein droit à une action légale de contestation et de défendre leurs concitoyens de la brutalité policière.

« L’affaire du 6 mai » démontre bien que le régime autoritaire en Russie accélère la répression à l’aide de faux et de fraude conformement à la tradition stalinienne.

Pour repousser une attaque violente des autorités contre la société civile et mettre fin à la répression dont l’opposition est ciblée, il faut obtenir la clôture de « l’affaire du 6 mai ».

Nous revendiquons :

la mise en liberté et la réhabilitation judiciaire de tous les citoyens prévenus dans « l’affaire du 6 mai », l’indemnisation des dommages qu’ils ont subi ;

la condamnation des fonctionnaires responsables de la dispersion de la manifestation, de la violence policière et des arrestations arbitraires des manifestants.

Pour cela on a besoin des efforts communs des gens qui ne sont pas insensibles à l’injustice en Russie et partout dans le monde. Nous vous appelons à diffuser l’information sur la situation en Russie, à écrire et à signer les pétitions individuelles et collectives, à organiser des piquets de grève et d’autres actions de solidarité avec les « prisonniers du 6 mai ». De plus vous pouvez aider aux victimes de la répression en Russie en demandant aux gouvernmenets de vos pays et aux organes dirigeants des institutions internationales de faire pression sur le régime russe afin de le faire respecter ses engagements internationaux rélatifs aux droits humains.

4 commentaires

Skip to comment form

  1. Олег

    Спасибо вам то что вы есть что вы отстаиваете наши права, с вами сибирь Тюмень и область я уверен. Скажите чем я могу еще вам помочь, если начнется заварушка я приеду обязательно если еще надо будет денег на какие нибудь акции пишите всегда помогу последнего не жалко.

  2. елена

    Спасибо вам большое за вашу работу, очень рада что такие люди в России есть и продолжают бороться за свободу и права человека несмотря ни на что. Очень хочу помочь комитету деньгами, не знаю как перечислить, живу в Торонто, через яндекс-кошелек не могу, но есть карты виза, мастеркарт. подскажите, какие есть возможности для меня?

  3. Игорь Яскевич, член Совета РЭОД "Среда обитания"л

    Как, право, власти нынче рады, хмельной отвагою дыша,
    Дать нам тюрьму или награду, а то и вовсе – ни шиша!
    Ведь, рабством создан и погублен, был в древности Великий Рим,
    А мы, приветствуем безумно, ту власть, что нам вернула Крым.
    Те, кто не хочет быть рабами, в застенках до сих пор сидят,
    А кто глумится перед нами, ждут им обещанных наград!
    И нет предела беспределу, пока не соберёмся мы,
    Чтоб слово поменяв – на дело, сместить «посланника Невы»!
    6 мая 2014г.

  4. Alojamiento web

    Комитет 6 мая выступил с петицией против продления арестов узникам 6 мая, подписать которую можно здесь.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>